30 octobre 2020

Et c'est reparti pour un tour!
Reconfinement !
À l'origine ?L'inconscience de certains, la négligence de beaucoup !
Résultat : punition générale, comme à l'école !
Bien que nous fassions partie des gens obéissant aux consignes, nous voici donc séparés encore une fois.
Nous attendons, donc, avec impatience de nous retrouver tous le plus tôt possible.
Mais qu'on se rassure :


cette bestiole, on l'aura, un jour, on l'aura !!

9 septembre 2020

Depuis mars, le Covid perturbe les esprits, les habitudes... Perturbation accentuée par l'incertitude quant à la suite : deuxième vague, masque ou pas masque, distance de 1, 2 ou 3 mètres, (ne parlons surtout pas de "distanciation sociale", qui fait revivre les pages les plus noires des livres d'Emile Zola), sujet à risque, période d'incubation, "quatorzaine" qui demain deviendra peut être "septaine" ...Qui peut se targuer de SAVOIR ? Tel éminent professeur nous assure que la pandémie disparaîtra d'elle même, tel autre tout aussi éminent préconise l'usage d'un vaccin, le président d'une grande nation nous conseille l'eau de Javel ...

Soyons sereins, seul le temps départagera les sceptiques de tous bords.

En attendant, quel bonheur de pouvoir reprendre les répétitions, même si la convivialité souffre quelque peu de la distanciation entre choristes ; mais distanciation physique uniquement, car même à plusieurs mètres, les choristes sont ensemble, la cohésion et le plaisir sont là !

Janvier 2020

La Pas'Chorale accueille une nouvelle basse : Gérard, basse profonde qui donne du corps au pupitre des hommes.

Une nouvelle choriste : "quand je suis arrivée, j'ai eu l'impression de trouver une famille"

"Le geste du chef doit incarner sa pensée, son affect. Il lui faut trouver la connexion entre le charnel et l'intellect, en passant par le cœur" : Claire Gibault, cheffe d'orchestre, dans son interview à Télérama du 4 mars 2020.

 J'ai trouvé que cette citation correspond bien à ce que nous a apporté Sylvain.

* * * * *


Souvenir du dimanche chanté du 17 novembre 2019

Un grand merci à Françoise pour ce montage photo.

francoise

Rentrée 2019/2020.

De nouvelles sopranos, de nouvelles altos et ténors... Mais ça manque cruellement de basses, nous étions quatre mais Jean Marc a dû s'arrêter, pour des problèmes d'horaires..

Nous apprenons un classique des classiques : Va pensiero, alias le chant des esclaves, de Verdi.

Et un très beau chant : le cantique de Jean Racine, de Gabriel Fauré. Quand il a fallu déchiffrer, aïe aïe aïe ! 5 bémols à la clé, des notes chevauchées par plusieurs mots ou le contraire...

Mais au final, ça rend bien, et ce n'est pas si difficile que ça le paraît !

Et Sylvain nous donne un cours d'histoire avec Henri VIII et Anne Bolleyn : 

Greensleeves (en français) 

John

26/09/2019

concert bernay

Ci dessus : les trois chefs de chœur lors de la finale du concert interchorales

Bernay, 16 juin 2019